Le loup et le chien, une seule espèce ? Votre Bichon maltais ou votre Chihuahua, de la même espèce que le loup sauvage ? Vous avez du mal à le croire ? Essayons de faire le tour de cette question ! 

ce loup est-il vraiment de la même espèce que votre chien de compagnie ?

Beaucoup d’encre

La question de l’origine du chien a fait couler beaucoup d’encre, et suscité de nombreux débats.

Et comme toujours, quand il s’agit de chien, des débats plutôt vifs : les uns partisans d’une continuité du loup vers le chien, les autres soutenant la possibilité d’une origine commune, mais rien de plus. 

Le loup et le chien, une seule espèce ou deux espèces différentes ?

En principe, c’est simple : deux animaux (de sexe différent) sont de la même espèce s’ils peuvent s’accoupler, et si les produits (les bébés) sont eux-mêmes fertiles (c’est à dire qu’ils pourront à leur tour se reproduire). 

On peut certes accoupler ânesses et chevaux, ou encore ânes et juments, mais les produits de ces croisements sont, dans l’immense majorité des cas infertiles, (ils ne peuvent pas se reproduire) : on dit alors que les ânes et les chevaux constituent bien deux espèces différentes.

De même ont été à l’occasion réussi des accouplements entre tigres et lions : les produits ont toujours été infertiles : les tigres et les lions constituent bien deux espèces différentes. 

Chez les oiseaux, depuis toujours, on sait croiser par exemple des chardonnerets presque sauvages avec des canaris très domestiques. On appelle mulets les bébés ainsi produits, qui très souvent chantent mieux et plus volontiers que chacun de leurs parents. Mais, dépourvus d’organes sexuels, ne se reproduiront sous aucun prétexte..

Croisements fertiles

En revanche, le croisement d’un loup et d’une chienne (aussi bien que celui d’une louve et d’un chien) crée sans doute des caractères au maniement délicat, à ne pas confier à toutes les mains, mais les propriétaires de ces caractères ne s’en révèlent pas moins parfaitement fertiles.

Chiens-loups eskimos

C’est d’ailleurs bien connu :  les Esquimaux avaient pour habitude d’attacher les chiennes en chaleur à l’écart des campements ! 

Ces dernières étaient alors en mesure de séduire les loups sauvages du voisinage. 

Bien sûr, le risque n’était pas nul que loup se trompât sur la nature du cadeau qu’on lui faisait, et qu’il dévorât la pauvre fiancée, retenue à son piquet. Un loup mal-élevé, donc.

Mais bon, le plus souvent, à ce qu’on dit, tout se passait pour le mieux dans le meilleur des  Arctiques…

Le loup et le chien, une seule espèce : la preuve par la descendance

Et de ces amours peu conventionnels naissaient des chiots plus vigoureux, une manière de « retremper » le sang des meutes. Accessoirement, une preuve irréfutable d’une communauté d’espèce. 

Bien sûr, vous me direz que le croisement d’un loup ou d’une louve avec tel ou telle de nos petits chiens de compagnie pourrait n’avoir rien d’évident. Bien sûr. 

Mais mauvaise pioche ! Car la rencontre ne serait pas plus facile avec un sujet modèle chien esquimau, vous en conviendrez ! 

Et pourtant, dans ce cas, la communauté d’espèce n’est pas remise en cause. 

Le loup et le chien, une seule espèce, ou le loup, ancêtre du chien ? 

Maintenant, le fait que les deux animaux soient de la même espèce ne démontre pas que le chien domestique a nécessairement pour ancêtre un loup sauvage.

Certains sont persuadés du contraire. On a imaginé un ancêtre commun. Une autre version serait que le chien n’ait pas une origine, mais plusieurs.

Une seule solution, aujourd’hui, pour résoudre une question de paternité : le test ADN ! 

Voilà qui a donc été fait et de fait, les études ADN récentes semblent trancher la question et rendre la filiation à peu près certaine.

Plusieurs origines si l’on y tient, mais à condition que toutes aient été… des loups…

Le loup ancêtre du chien ?
Le loup ancêtre du chien ?

Tout change, tout se transforme

Par ailleurs, ce qu’il faut comprendre, c’est que les espèces ne cessent jamais d’évoluer. 

Par exemple, et malgré les apparences, il y a autant de différence entre un loup moderne et son ancêtre d’il y a trente mille ans, qu’il en existe entre un chien moderne et ce même ancêtre. 

Voilà pourquoi dire que le chien et le loup ont un ancêtre commun est une proposition acceptable. Comme l’est aussi celle de dire que cet ancêtre commun… est un loup ! 

Ce n’est pas parce que ces différences seraient moins visibles qu’elles en seraient moins réelles ! Et les différences que l’on constate entre chiens et loups modernes ne démontrent donc rien.

Loups d’hier et loups d’aujourd’hui

Il est par exemple tout à fait vraisemblable que les (vrais) loups modernes soient devenus beaucoup plus sauvages que leurs ancêtres !

Ils pourraient bien avoir par exemple appris à nourrir à l’encontre de notre espèce des sentiments beaucoup plus hostiles ! 

Est-ce que l’aventure qui a rapproché certains loups d’il y a trente mille ans des humains pourrait se reproduire avec les loups modernes ? Pas si sûr ! 

Force est d’ailleurs de constater que se méfier des humains est une attitude plutôt raisonnable pour les loups modernes… Ne trouvez-vous pas ? 

loup méfiant...
loup méfiant…

Conclusion

Le loup de Monsieur de La Fontaine ne voulait pas de collier. La fausse liberté des réserves et des parcs modernes vaut-elle aux yeux du loup sauvage et libre beaucoup mieux ? Un loup qui ne chasse plus, mais que l’on nourrit, un loup dont les accouplements sont contrôlés et prémédités, un loup livré aux regards des curieux presque à tout moment et auquel on impose une présence humaine plus subie que choisie.

D’après « Comportement animal et comportement canin »

A paraître prochainement dans notre librairie : Comportement animal, et comportement canin.



2 commentaires

Chien agressif : le chien plus que la chienne, vérité ou légende ? · 28 mai 2019 à 10 h 52 min

[…] Par définition, l’homme est devenu le point central de l’environnement du chien, et le souci d’une harmonie avec l’homme sa préoccupation première, tout comme, nous concernant, l’évitement et la fuite étaient le souci principal du loup. Cela quand bien même le loup et le chien font bien partie de la même espèces (notre article  : Une seule espèce pour le loup et le chien, vraiment ?) […]

Propreté du chiot (du chien ?) : l’acquérir facilement et rapidement ! · 4 juillet 2019 à 11 h 16 min

[…] On pourra consulter à ce sujet nos articles : Le chien ne doit avoir qu’un seul maître dans la famille : vrai ou faux ? et Une seule espèce pour le loup et le chien, vraiment ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils