Toilettage des poils ras : l’avis le plus répandu est que les poils ras n’en nécessitent aucun. Mais est-ce bien vrai ? Est-ce certain ?

Toilettage des poils ras : ces chiens n’en nécessitent aucun ! 

C’est en tout cas l’avis de bien des gens. 

Notre conseil : adoptez vous aussi cet avis, si vous répondez « Vrai » à toutes les propositions du petit questionnaire ci-après !

Magnifique sujet à poil ras
Magnifique sujet à poil ras

Première partie du questionnaire ! 

  • Votre chien ne vit pas dans votre maison ou votre appartement, mais exclusivementà l’extérieur. (Vrai – Faux)
  • Ou encore votre chien n’entre jamais dans votre maison ou votre appartement. (Vrai – Faux)
  • Vous n’avez chez vous ni moquettes, ni tapis, ni coussins…(Vrai – Faux)
  • Votre chien ne vous accompagne jamais en voiture et ne monte jamais sur les sièges. (Vrai – Faux)

Deuxième partie du questionnaire ! 

  • Au fond, l’état sanitaire de la peau et du pelage de votre chien, cela vous est à peu près complètement indifférent. (Vrai – Faux)
  • Vous avez en permanence les narines bouchées et vous ne sentez jamais l’odeur de votre animal. (Vrai – Faux)
  • Vous ne caressez jamais votre chien et vous ne vous approchez jamais très près de lui (variante de la précédente). (Vrai – Faux)

Troisième partie du questionnaire ! 

  • Vous avez un chien, mais il n’est ni à poil court, ni à poil ras. (Vrai – Faux)
  • Vous n’avez pas de chien. (Vrai – Faux)

Toilettage des poils ras, bilan du questionnaire

Pas besoin de toilettage votre poil ras ? Redisons-le, vrai, si et seulement si vous avez répondu « Vrai » à toutes les propositions ! 

Mais tout faux si… si vous avez répondu faux pour une seule d’entre elles !

Et cela pour une raison toute simple et incontournable. La durée moyenne de vie de vos cheveux est d’environ… six ans, voire sept. Mais celle de tous les poils de tous les chiens, de six mois en moyenne, et moins pour les poils courts et ras et notamment pour ce qu’on appelle le sous-poil. Car, oui, les poils ras ont aussi un sous-poil ! 

Le poil dans tous ses états 

Avec un autre élément à prendre en compte : tous les chiens de toutes les races « fabriquent » la même quantité de « matière pilaire ». Les chiens à poil long fabriquent dont des poils longs, qui « durent » plus longtemps. 

Les chiens à poil court ou ras « fabriquent » des poils plus courts, avec une durée de vie plus courte, en beaucoup plus grand nombre. 

Ce qui signifie quelque chose d’encore plus simple : tous les six mois, au plus, le pelage de votre petit camarade se trouve entièrement renouvelé !

Poils ras : que deviennent les poils morts ? 

Maintenant, petite devinette : que sont devenus pendant ce temps les poils de l’ancien pelage ? 

Le problème de ces poils morts, c’est que chargés d’électricité statique, ils ne « tombent » pas, et ne quittent le pelage que par frottement contre un autre support, sur lequel ils viennent s’accrocher. 

Où sont les poils de l’ancien pelage ? Si le chien vit avec vous, vous les avez tous ramassés… où ils sont encore en place, sur vos coussins, vos moquettes, vos tapis, vos vêtements, vos rideaux, vos gants, vos écharpes, et tous les objets de votre domicile dont la surface n’est pas lisse…

Quant à vous en débarrasser, bon courage, il va falloir vous armer de patience… toujours cette fichue électricité statique, qui rend la tâche presque désespérée… vous avez cru vous économiser de la peine en choisissant un poil ras, vous voilà en enfer ! 

Poils ras : la seule solution !

Est-ce à dire qu’il n’y ait pas de solution ? Si bien sûr ! La solution a même un nom : toilettage 

Mais attention, un toilettage donné par un praticien, réellement au fait de ce type de travail, et équipé pour cela ! (Ce qui est en principe le cas de tous les toiletteurs certifiés « Audreco » !)

Toilettage des poils ras : le peeling !

C’est que le travail commence par une sérieuse séance de « peeling » : un massage vigoureux d’abord en sens contraire, puis dans le sens du pelage détachera une partie du poil mort. Un travail qui sous-entend un certain engagement physique, y compris lorsqu’il s’agit de petites races. 

Poils ras : bain et séchage

Ce ne sera pas suffisant ; un bain, suivi d’un séchage avec vigoureux jet d’air viendront compléter cette élimination ! 

Le bilan ? Plus un seul poil perdu chez vous, pour une durée d’au moins… trois semaines ! Et passées les trois semaines ? Une seule solution, recommencer le toilettage ! Vous trouvez que c’est trop ? Tant pis pour vos coussins…

Toilettage des poils ras : le faire soi-même ! 

Naturellement, vous pouvez imaginer faire cela vous-même : mais il faut alors vous équiper ! 

Tant pour le peeling que pour le séchage. Quel matériel ? 

Le meilleur conseil que nous puissions vous donner est de vous procurer au plus vite notre guide « J’entretiens mon chien moi-même », puis de vous hâter vers le chapitre « Je fais profiter mon chien d’un bon peeling ». Ensuite, lire (avec le même enthousiasme) ce qui concerne le bain et le séchage. 

À noter : le matériel ne vous sera pas seulement décrit, vous saurez tout aussi de la bonne manière de l’utiliser ! 

Toilettage des poils ras : pour eux avant tout ! 

Et de l’art de mettre un poil ras en valeur, en donnant au pelage un aspect et un brillant exceptionnels ! 

Or un poil ras bien entretenu, ce n’est pas seulement un domicile épargné, c’est aussi, et c’est finalement cela l’essentiel, un chien, qui se sentant « bien dans sa peau », se montrera plus gai, plus vif, plus joyeux ! 

Quelques menus efforts et plus de bonheur pour son chien, qui résisterait ?

Se procurer « Je toilette mon chien moi-même » ! 

D’autres conseils ? Voir nos articles :


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils