Castration et pelage : des bruits courent, ici ou là, que la castration du chien ou du chat produit des effets gravement indésirables sur le pelage ? Faux bruit ou réalité ? Faisons le point ! 

Castration et pelage : mensonges et vérité

Une grande majorité du public est persuadée que l’alimentation industrielle est la meilleure manière de nourrir son chien ou son chat.

Pourtant, ce n’est pas vrai : au contraire il s’agit de la plus mauvaise alimentation que l’on puisse donner un animal ( Alimentation industrielle et marketing, Croquettes industrielles et vitamines : non compatibles !,Les vétérinaires recommandent l’alimentation industrielle : vrai ou faux ?Croquettes industrielles cancérigènes : réaction de Maillard…).

De même, une grande majorité du public pense le plus grand bien de la castration chez le chien ou chez le chat (mâle ou femelle).

Pourtant, nous savons par expérience que la castration entraîne des inconvénients graves, qu’il vaudrait mieux éviter.

Castration et pelage : les inconvénients de la castration ! 

On m’objectera que la plupart du temps les vétérinaires recommandent la castration.

C’est un argument qui ne devrait pas impressionner, car nombreux sont aussi les vétérinaires qui recommandent l’alimentation industrielle. Pourtant, nous savons bien ce qu’il faut penser de ce mode d’alimentation. 

Nous avons largement abordé les inconvénients de la castration dans cet article : Vrai ou faux : le mieux pour votre chien de compagnie, c’est d’être castré ! Mais est-ce si sûr ?

Castration et stérilisation : la stérilisation

Rappelons que nous avons d’abord défini la différence entre castration et stérilisation.

La plupart du temps, les auteurs sur Internet confondent (volontairement ou non) les deux. Pourtant, cela n’a strictement rien à voir. 

La stérilisation est une opération mineure, qui en dehors d’interdire la reproduction, n’a aucun autre effet sur l’intégrité de l’animal. Au contraire, clairement, la castration est une mutilation. 

La stérilisation, en effet, consiste en une ligature du canal déférent chez le mâle, des trompes chez la femelle. Ce qui rend la reproduction impossible.

Avec un avantage majeur : il y a conservation des caractères sexuels et surtout de l’activité hormonale.

Castration et stérilisation : la castration

La castration consiste en l’ablation des organes sexuels, testicules chez les mâles, ovaires chez les femelles.

Avec un inconvénient majeur : perte des caractères sexuels et disparition de toute activité hormonale liée aux organes sexuels.

Avec nombre d’effets indésirables : diminution de la vitalité, tendance à l’obésité, transformation grave de la qualité du système pilaire, et dans de nombreux cas, incontinence urinaire nécessitant un traitement médicamenteux à vie.

Castration et pelage : un point essentiel

Aujourd’hui, je veux vous parler d’un inconvénient particulier de la castration : celui d’une modification grave du système pilaire.

Les vétérinaires ne le disent jamais, mais le toiletteur que je suis peut vous l’affirmer, dans tous les cas de castration, le système pilaire est profondément impacté.

Le poil de couverture semble disparaître plus ou moins complètement. Il se confond désormais avec un sous-poil qui pousse plus long, parfois très long, sans aucune qualité, n’assurant plus à l’animal la moindre protection.

Le poil devient plus ou moins laineux et terne, il s’emmêle très facilement. 

Pour les races qui devraient être trimmées (terrier, cockers…), le trimming devient quasi impossible !

De telles fourrures ne sont pas seulement laides, elles nécessitent énormément d’entretien.

Castration et pelage : les pelages les plus touchés

Les pelages sont inégalement touchés, mais les plus touchés, selon mon expérience de toiletteur, sont le cocker, le Cavalier King Charles, presque tous les terriers, les épagneuls…

Avec une mention particulière pour le cocker qui subit une véritable mutation de son pelage.

Citons ce commentaire des docteurs vétérinaires Lévy et Mimouni sur leur site : « Il est fondamental de définir les motivations amenées à vouloir castrer avant de planifier la chirurgie. En effet, les résultats ne sont pas toujours bénéfiques et sont irréversibles.

Si vous faites des recherches sur Internet, c’est vrai, vous aurez bien de la peine à trouver des articles défavorables à la castration.

Ce qui ne veut rien dire : si Internet avait existé à l’époque de Galilée, vous n’auriez eu aucune chance de trouver un article ne disant pas que la terre était plate…

Ci-après, quelques indications concernant ce que vous pouvez trouver sur Internet !

Castration et pelage : à droite, pelage d'un sujet castré
Castration et pelage : à droite, pelage d’un sujet castré
On notera que sur ce montage, l’éleveur appelle, à tort, stérilisation, ce qui est fait une castration

Témoignage d’un éleveur de Cockers 

Un éleveur de cockers, également toiletteur, producteur de champions magnifiques, témoigne de son expérience personnelle.

Je me permets de reproduire ci-dessus deux photos de son site qui parlent mieux que le plus long de tous les discours…

Analyse des inconvénients de la castration

Vos lirez ici une remarquable analyse sur les inconvénients divers de la castration

Vous trouverez là de nombreux témoignages !

Témoignages !

  • “Ma chienne shetland est particulièrement fournie au niveau du poil. Je sais que le shetland a le poil long et touffu, mais même les autres propriétaires de shet que j’ai pu rencontrer ont tous été impressionnés par cette fourrure. D’après eux ce serait lié à la castration.”
    • “Les teckels à poil long castrés ont un poil laineux vraiment très moche.”
    • “Même sur les poils ras le poil devient pas forcément joli, manque de pigmentation, etc. …”
    • “Je connais un teckel à poil long qui était magnifique avant sa castration, et qui s’est transformé en serpillière après. Du coup, il est tondu. Clairement, dans ce cas, il aurait mieux valu ne pas le castrer (c’est un mâle)”.
    • “Constaté aussi sur les 2 chiennes terres neuves sterilisées qui ont le poil qui feutrent maintenant”
    • “Je n’aurais jamais imaginé que mes chiennes auraient un poil long de 20 cm. Tout au plus, je pensais à un mi-long, et encore”

Mon expérience personnelle en photo

 Et pour finir, quelques photos d’une très jolie chienne cocker : après avoir produit quatre portées dans un élevage, elle a été cédée à un propriétaire particulier. Malheureusement, l’éleveur, avant de donner la chienne, a jugé nécessaire de la castrer… Vous pouvez juger vous-même du résultat ! 

Précisions : la castration est antérieure de deux mois aux photos, qui ont été prises après une longue séance de tentative de trimming… Des images qui parlent d’elles-mêmes !

Le plus étonnant dans cette affaire

Le plus étonnant dans cette affaire est que l’éleveuse avait sagement conseillé de ne jamais fait tondre, ni même couper la fourrure de la chienne, expliquant qu’une coupe ou une tonte ferait perdre ses qualités au pelage. Elle semble donc ignorer qu’une castration produit un résultat tout à fait analogue, avec cependant une différence de taille : c’est que dans ce dernier cas, le dommage est irréversible et définitif ! 

Pourquoi docteur ? 

Pourquoi la castration a-t-elle des effets aussi dégradants sur le pelage ? C’est tout simplement normal. Ce sont en effet les hormones de la sexualité et notamment la testostérone qui sont responsables du renouvellement pilaire. C’est aussi simple que cela. À noter que les femelles produisent aussi de testostérone, même si c’est en quantité moindre. 

Concluons ! 

La probabilité de reproduction non désirée pour nos chiens de compagnie qui vivent dans nos familles est pratiquement nulle. L’inconvénient des chaleurs est inexistant chez les chiennes de petite taille (saignements souvent indétectables). Il est minime chez les autres, et facile à contrôler avec des produits proposés par les magasins spécialisés. 

Cependant, si malgré cela, vous voulez vous garantir de tout risque, acceptez la stérilisation, mais refusez, avec la plus grande fermeté, la dévastatrice castration ! 


3 commentaires

Dupuis · 17 juin 2019 à 11 h 40 min

Et oui beaucoup l’ignorent très bon article:-)

Épilation du chien : les bonnes pratiques. Stripping ou trimming ? · 21 juin 2019 à 10 h 18 min

[…] Castration et pelage : la castration est-elle oui ou non sans effet sur le pelage ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils